Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

  • Hirohiti, décrypter les flots et les courants marins - Hommes de Polynésie
    Hirohiti, décrypter les flots et les courants marins

Société

Service, qualité et réactivité pour vos tôles sur-mesure avec Guilloux
Eita E U !

Service, qualité et réactivité pour vos tôles sur-mesure avec Guilloux

Publié le 20 mars 2018

Guilloux, c’est d’abord une entreprise familiale : Serge reprend l’affaire de ses parents avec son frère il y a quelques années. Il grandit dans cet environnement, apprend le métier très tôt aux côtés de son père, puis il suit des études à Hawaï dans le but de poursuivre l’aventure des tôles sur-mesure pour répondre aux besoins de la population polynésienne. Pour Hommes de Polynésie, Serge revient sur l’histoire de cette entreprise bien connue à Tahiti, où réactivité, service et qualité sont les clés de la réussite. 

Reprendre l’entreprise familiale, une évidence

Serge est né à Tahiti. Dès son plus jeune âge, il voit ses parents travailler dans l’entreprise, « c’était jusqu’à 9h ou 10h le soir, nous on dormait dans le bureau. » Il grandit en même temps que Guilloux : dès l’âge de 12 ans, son père lui apprend à calculer un prix de revient et sa tante lui laisse faire la caisse.

Après le collège, ses parents l’envoient au lycée à Hawaï où il poursuit avec cinq années d’université. Le jeune homme obtient l’équivalent d’une licence en business, management et marketing et revient à Tahiti à 23 ans.

« Pendant mes études, c’était une évidence que j’allais revenir ici et reprendre les affaires. Je ne me voyais pas faire autre chose. »

Pour Serge, son père a su lui inculquer très tôt les valeurs de l’entrepreneuriat. C’est pourquoi il s’implique dans l’entreprise de ses parents dès son retour en Polynésie.

« La première année, je me mets à l’atelier pour connaître les rouages du métier. Pendant un an, c’était livraison, machines, découpage des tôles, portage des carrelages… ça m’a aidé à mieux comprendre l’entreprise. »

À cette époque, l’entreprise Guilloux est connue pour fournir carrelages, sanitaires et robinetteries à ses clients. Après sa première année de formation sur le terrain, Serge travaille du côté administratif et financier de l’entreprise. Pendant quatre ans, il suit les traces de son père, qui lui laisse ensuite les rênes de l’entreprise.

« À 28 ans, il estime que je suis prêt. Il me lâche le bébé du jour au lendemain. »

En 2003, Gérard, le frère de Serge, quitte la ferme perlière familiale dont il s’occupe aux Tuamotu pour rejoindre l’aventure Guilloux. Les deux frères sont très complémentaires : alors que Serge travaille plutôt dans les bureaux, s’occupe du marketing et des aspects financiers et administratifs de l’entreprise, Gérard se concentre sur l’usine, la production et la livraison.

La tôlerie sur-mesure, un savoir-faire et un besoin en Polynésie

En mai 1966, le père de Serge crée l’entreprise « Établissement Guilloux ». Il fait le tour du monde deux fois pour trouver des fournisseurs et commander les marchandises.

« À cette époque, prendre l’avion c’était plus compliqué qu’aujourd’hui. Alors avec un dictionnaire d’anglais, sans internet, il parcourt l’Amérique latine, l’Europe, l’Asie… »

Lorsque le premier conteneur arrive, tout est vendu avant d’arriver au magasin. Le créateur de Guilloux passe alors rapidement d’un conteneur, qui mettait plusieurs mois à arriver à bon port, à plusieurs conteneurs. Avec très peu de concurrence et un besoin de la population polynésienne, l’essor de l’entreprise est très rapide.

La tôlerie sur-mesure arrive chez Guilloux en 1990, avec l’achat de deux machines : une profileuse ondulée et une faîtière.

« À l’époque, il n’y avait qu’un seul concurrent qui proposait les tôles sur-mesure. Très vite on a vu qu’il y avait un créneau et on a augmenté notre nombre de machines. »

L’entreprise a alors le plus grand showroom de carrelage de Tahiti avec plus de 2000 m2 et fournit également la population et les entreprises du territoire en tôles sur-mesure. En 2000, Serge pousse son père à arrêter l’activité carrelage, sanitaire et robinetterie de l’entreprise pour se concentrer sur la tôlerie.

« Les chiffres étaient parlants, on était arrivé à plus de dix concurrents. Alors que sur les tôles, il n’y avait que trois concurrents à l’époque, six aujourd’hui. »

Fournir des tôles sur-mesure : un métier technique

Avant d’arriver à Tahiti, les tôles sont fabriquées en Nouvelle-Zélande. L’entreprise Guilloux se fournit d’abord en Europe, puis se tourne rapidement vers la Nouvelle-Zélande pour la qualité de ses produits. Testées au Vanuatu, aux îles Fidji ou encore en Nouvelle-Calédonie, dans des conditions climatiques similaires à la Polynésie française, les tôles bénéficient d’un pré-laquage et d’une protection aux rayons UV optimales qui leur apportent une réelle garantie.

« Je suis allé visiter l’usine, on repart de là avec beaucoup d’humilité parce que tout est gigantesque et le moindre déchet est recyclé. Ils fournissent tout le Pacifique Sud. »

Les bobines arrivent plates, avec des largeurs et des profils différents. Elles pèsent entre quatre et cinq tonnes pour une moyenne de mille mètres par bobine, ce qui nécessite du matériel de levage et de transport important.

« En termes de profil, on a de l’ondulé, deux types de nervurés et de la tôle imitation tuile. L’ondulé représente 90% de nos commandes. »

Les tôles nervurées sont plutôt demandées pour des hangars ou du bardage, alors que les particuliers optent souvent pour de la tôle ondulée ou imitation tuile pour l’esthétisme. Guilloux propose quatorze coloris de tôles, de quoi satisfaire tous les goûts !

Plusieurs métiers interviennent dans la commande du client : les chauffeurs livreurs, une responsable commerciale et comptabilité clients, deux commerciales et une secrétaire comptable fournisseurs. Dans l’usine, les coupeurs, plieurs et autres ouvriers ont suivi des formations sur les machines auprès d’un ingénieur venu de Nouvelle-Zélande.

« Notre force : la qualité, la réactivité, le service »

En fonction de la commande et du profil de la tôle, une commande peut être prête en une demi-journée si le client vient la récupérer et il faut compter 48 heures pour la livraison. Tout est automatisé : le découpeur entre les paramètres dans la profileuse qui découpe ensuite les tôles.

« Là où ça prend plus de temps ce sont les accessoires : gouttière, faîtière, bavette, etc. Il faut découper la tôle plane, il faut la plier… »

Pour passer commande, les particuliers ou professionnels peuvent prendre eux-mêmes les mesures ou faire appel à une entreprise spécialisée qui fixera ensuite les tôles.

« La mise en œuvre, c’est un autre métier. On travaille avec plusieurs partenaires que l’on recommande et avec qui on a l’habitude de travailler. »

Pour se démarquer de la concurrence et satisfaire ses clients, Serge mise sur la qualité, le prix, le service et la réactivité par rapport aux délais de fabrication et de livraison à Tahiti et dans les îles.

« Au niveau du service, c’est normalement l’entrepreneur qui doit calculer de combien de tôles il a besoin, mais nos commerciales sont formées pour calculer les plans de toiture au centimètre près. On le fait depuis une quinzaine d’années, ça fait partie du service, surtout sur des toitures qui sont difficiles à calculer. »

À travers l’histoire de l’entreprise, Serge souhaite mettre en avant les valeurs que lui a transmises son père : un esprit d’équipe familial, la volonté d’entreprendre et de répondre au plus près aux besoins de la population polynésienne. Ce qui le conduit à réfléchir au développement de Guilloux à l’avenir :

« Les profils de tôles que l’on propose couvrent bien les besoins en Polynésie. On aimerait donc se développer sur la charpente, ça va de pair puisque ça fait aussi partie de la toiture. La tôle c’est juste le recouvrement de la toiture. »

Affaire à suivre donc pour l’entreprise Guilloux…

Plus d'informations

Sur la fiche Guilloux du site Zuckoo.pf

Camille Lagy
Rédactrice web

© Photos : Hommes de Polynésie

Facebook
Partagez Maintenant !
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer