Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Société

Entrepreneur

Anthony, fabriquant de rame à Raiatea

Publié le 7 septembre 2018

Anthony MAKE est un jeune entrepreneur. Après avoir multiplier les expériences professionnelles, il décide de lancer sa propre affaire : Make Va’a. Basé à Raiatea, il fabrique des rames bi-composante : carbone/bois. Une nouvelle gamme avec déjà des fans calédoniens et australiens.   Hommes de Polynésie s’est intéressé à ce natif des Australes.

« Quand on a un rêve en soi, il ne faut pas faire que le rêver, il faut vivre son rêve ! »

DE RAPA A RAIATEA

Originaire de l’île la plus isolée de la Polynésie, Rapa, Anthony est élevé au rahui* et au partage.

« Mon père m’a appris à pêcher, planter et à respecter mes ainés. Pour nous, le Rahui est une nécessité si l’on veut pouvoir se nourrir des produits de la mer. A l’époque les rotations sur Rapa étaient épisodiques. Aujourd’hui c’est différent »

Une vie rythmée par l’école. Un tempo qui l’oblige à quitter le cocon familial dès la 6ème direction Raiatea.

« J’aurais pu demander à être en internat à Tahiti, mais je connaissais déjà Tahiti pour y avoir passer toutes mes vacances à Mahina chez mes cousins. Je voulais découvrir un environnement différent. Alors j’ai choisi Raiatea. Je n’ai jamais regretté »

Secondaire, Bac Pro qu’il réussit avec brio en décrochant le précieux sésame avec une mention « Assez bien ». Anthony rêve désormais de travailler la matière, le bois précisément…Et comme une évidence, la pirogue devient très vite son objet de prédilection. Il coupe, taille, façonne pour le compte d’une entreprise locale dont il se sépare faute de CDI.

« Les conditions de travail étaient inacceptables. Pour les toilettes il me fallait prendre mon vélo et parcourir deux kilomètres. Sans compter que la société ne voulait pas entendre parler d’embauche, j’ai donc dis stop, je m’en vais ! »

EN ROUTE POUR TAHITI

Une ouverture se présente sur Tahiti. Il accompagne sa vahine qui y poursuit ses études. Nouvelle adresse : Mahina. Mais sur place rien y fait, Anthony peine à trouver non pas un job mais une entreprise où se fixer.

« A Mahina, j’avais la possibilité de me faire une place, mais on m’a bien fait comprendre que ce n’était pas d’actualité, A Pirae, une autre boite me donne ma chance, je ne sais pas qui a été le plus chanceux dans l’histoire, tout ce que je sais c’est que cela m’a donné envie de monter mon propre business »

Il suit des formations, apprend les bases du management et les dessous du marketing. Son « business model » définit il lance « Make Va’a », une entreprise spécialisée dans la production de rame. D’abord à Mahina, mais le contexte familial n’est pas favorable. Alors il plie bagage. Avec sa femme ils prennent le chemin du retour : Raiatea, APOOITI Point Kilométrique 4,5.

« Ma marque de fabrique c’est la combinaison du carbone au « purau », un mariage qui allie souplesse et robustesse, deux critères importants quand on est rameur comme moi. Je teste tous mes prototypes. J’ai eu cette chance inouïe de pouvoir tenir un stand lors des championnats du monde. L’événement a boosté mes produits. Aujourd’hui je suis capable de fabriquer 50 rames par mois. Je vise la centaine pour l’année prochaine, j’ai des commandes de Nouvelle Calédonie, d’Australie. Je peux dire que j’ai enfin trouver ma voix »

LE DEBUT D’UNE NOUVELLE VIE

Avec beaucoup d’humilité Anthony conclut notre entretien par Webcam en disant : 

« J’ai multiplié les expériences professionnelles qui m’ont au final permis de savoir ce dont je ne voulais plus pour me concentrer sur ce que je veux ! Aujourd’hui un papa m’a demandé d’être l’équipementier de sa fille rameuse. C’est juste surréaliste. Quand on a un rêve en soi, il ne faut pas faire que le rêver, il faut vivre son rêve ! »

1 *Rahui : période durant laquelle la pratique de la pêche est interdite à Rapa.

Plus d'informations

Facebook : Make va’a

Jeanne PHANARIOTIS
Rédacteur web

© Photos : Anthony MAKE

Facebook
Partagez Maintenant !
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer