Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Portrait

Henri - Hommes de Polynésie
la saga

Henri, Doudou au grand cœur

Publié le 29 mars 2018

Henri Cornette de Saint-Cyr, plus connu sous le nom de « Doudou », est une figure incontournable du fenua. Organisateur de la Saga depuis 25 ans, il a conçu un des plus beaux et plus populaires événements solidaires de nos îles. Gentil, chaleureux et rempli d’amour pour les enfants qu’il accompagne, il a partagé son expérience avec Hommes de Polynésie.

Piqué au tiaré

Henri est né au Maroc et a vécu son enfance et son adolescence à Casablanca puis à Meknès. C’est en 1968 qu’il débarque pour la première fois à Tahiti.

« Je fais partie de ceux et celles qui connaissent cet instant de communion quand ils arrivent en Polynésie pour la première fois. J’ai retrouvé ce que j’ai vécu dans mon enfance… L’art de vivre, la gentillesse, les sourires. »

C’est la qualité des relations humaines qui décide Henri à s’installer en 1973. Il ne quittera plus Tahiti où il exerce son métier de professeur de voile, se marie et fonde une famille. Observateur bienveillant de la Polynésie, il exprime un respect et une gratitude profonde pour la société polynésienne.

« Nous sommes des invités à Tahiti. Il faut comprendre ses règles, sa manière de vivre et comme le veut la coutume, il faut toujours apporter quelque chose quand on est invité. En tous les cas, ce que je peux dire, c’est que la Polynésie m’a beaucoup apporté. »

L’aventure de la Saga

Passionné de voile et formateur auprès de nombreux jeunes, Henri nourrit le projet de faire découvrir les îles à « ses petits chéris ». Il organise pendant les grandes vacances, un stage de voile à Rangiroa. Dans l’atoll, leur visite ne passe pas inaperçue et de nombreux enfants locaux demandent à naviguer avec eux… Pour Henri, c’est le déclic.

« J’ai fondé la Saga autour de trois piliers essentiels, donner la possibilité de naviguer dans nos magnifiques lagons, faire partager ma passion de la voile et offrir le bénéfice de ces découvertes à des enfants démunis. »

La Saga est lancée grâce à une organisation basée sur la solidarité et notamment, grâce aux familles d’accueil qui acceptent de recevoir les enfants pendant la durée de leur stage. Vingt-ans après, la Saga est devenue incontournable.

« C’est une sacrée organisation car tout cela coûte cher. Heureusement, nous bénéficions du soutien fidèle de nombreux sponsors, de beaucoup d’entraide, de bénévoles… C’est extraordinaire ce que nous avons réussi à construire pour faire vivre des rêves à nos enfants. »

Nouveauté cette année, Henri a proposé la Saga sur C.Reva, la plateforme de crowdfunding.

« Je ne connaissais rien au crowdfunding et j’ai découvert cette plateforme qui ouvre des perspectives incroyables. Je veux dire, aujourd’hui, quelqu’un en France peut décider de financer un enfant polynésien… Peut-être même que quelqu’un copiera le modèle de la Saga, et ce serait formidable. »

Enthousiaste, rayonnant et chaleureux, Henri est porté par les valeurs qu’il défend.

Transmettre une passion

« Notre métier, c’est transmettre des valeurs. »

Pour Henri, les marins partagent des valeurs fortes comme le respect de la mer et de l’environnement, la camaraderie et l’entraide ou encore, « sa petitesse face aux éléments », ce qui construit l’humilité et la persévérance. Très attaché à l’éducation et la transmission, il souffre de voir des jeunes avec des carences, qui se perdent pendant l’adolescence en commettant des délits qui auront un impact sur toute leur vie.

« Tous les enfants du monde sont nés dans l’innocence d’un berceau. Notre rôle en tant qu’éducateur, c’est de leur donner confiance, de leur offrir un regard d’amour pour qu’ils puissent devenir des adultes exemplaires. »

Grand avocat de la simplicité et de la vérité dans la vie, Henri estime être porté par ces enfants qu’il rencontre.

« Grâce à ces enfants, je n’ai pas fini de grandir. »

Sage et généreux, Doudou est rempli d’espoir pour l’avenir des jeunes tant qu’on apprend les uns des autres…

« Le secret d’une vie réussie, c’est de préserver l’harmonie de soi-même. »

Plus d'informations

Sur la page Facebook Saga Tahiti
Et sur le site www.sagatahiti.com

Céline Hervé Bazin
Rédactrice web

© Photos : Céline Hervé Bazin, La Saga

Facebook
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer