Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Évasion

Loisir

Stéphane, parachutiste ascensionnel à Moorea

Publié le 29 octobre 2018

Stéphane Caussarieux, ancien prof des écoles, a décidé de se jeter dans le vide en lançant sa société de parachutisme ascensionnel avec sa vahine Neherika Matohi. Tracté par Stéphane, Hommes de Polynésie  s’est envolé dans les airs de Moorea pour voir la perle des îles sous le vent vue du ciel.

DE PROF DES ECOLES AU PARACHUTISME ASCENSIONNEL

Originaire de Moorea et métissé d’un père français et d’une mère tahitienne, Stéphane a suivi un parcours scolaire au fenua en se spécialisant dans la vente et la négociation commerciale. A priori rien ne le prédestinait à se tourner vers le métier de « prof » qu’il a exercé pendant 7 ans en tant que professeur des écoles pour les élèves de Tahiti, des Gambier à Rikitea et de Paopao à Moorea, son île.

« L’enseignement et le fait de voir s’épanouir mes élèves tout au long de l’année, m’ont toujours donné un sentiment de satisfaction mais je souhaitais autre chose. Créer ma propre entreprise. Je voulais donc créer et dans la mesure du possible, me démarquer. C’est avec ma chérie, Neherika Matohi, elle aussi, originaire de Moorea, que nous avons décidé de changer de projet de vie et de tracer notre propre route. »

Stéphane décide alors de se lancer dans le parachute ascensionnel nautique, « parasailing » en anglais en mai 2018. Concrètement, il s’agit de tracter un parachute à l’aide d’un bateau, ce qui provoque des sensations garanties !

« Sous le parachute nous pouvons faire voler une, deux ou même trois personnes en même temps. Le pratiquant n’a besoin d’aucune compétence particulière et il est même possible de voler dès l’âge de 5 ans ! Nous aimons dire que « si tu sais t’asseoir, tu sais voler ! »

Passionné par l’océan et attaché à son île, c’est tout naturellement que Stéphane souhaitait se lancer dans le tourisme nautique.

« Le plus important pour nous, était de proposer un produit unique, innovant et accessible au plus grand nombre. Le choix du parasailing s’est ensuite dessiné lors d’un séjour aux Etats-Unis. Cette activité correspondait à tous les critères que nous nous étions fixés ».

PROFITER DES JOIES DE LA MER ET DE MON ILE

Mais avant de profiter des sensations du parachute ascensionnel, les embûches furent nombreuses pour Stéphane et l’idée d’abandonner son projet l’a chatouillé des centaines de fois !

« L’obtention des diplômes, la réglementation exigeante, l’investissement financier ne sont que la partie immergée de l’iceberg. C’est presque 3 ans de réflexion et préparation qui ont été nécessaire pour faire voler le premier parachute ! »

Stéphane et sa compagne espèrent voir leur entreprise prospérer et ainsi, dans la mesure du possible embaucher et former des jeunes polynésiens.

« On entend beaucoup de personnes nous dire. C’est vraiment cool comme job ! Vous êtes au soleil et à la mer toute la journée ! Quelle chance ! Il est important de se dire que cette chance n’est pas arrivée d’elle-même et que celle-ci a été créée, donc, croyez en vos rêves et donnez-vous les moyens de les concrétiser ! »

A côté de son entreprise, Stéphane trouve le temps de profiter des joies de la mer et de son île en fonction des conditions.

« Bodyboard, surf, paddleboard, wakeboard, pêche sous-marine ou randonnée à Opunohu… les loisirs de manquent pas à Moorea, il faut juste choisir la bonne planche ou le bon outil »

GC
Rédacteur web

© Photos : GC et Stéphane CAUSSARIEUX

Facebook
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer