Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

Évasion

Dany, chevalier du ciel de Tahiti
pilote

Dany, chevalier du ciel de Tahiti

Publié le 24 août 2018

Dany Dana est vice-président de l’association de l’aéroclub UTA- ADF Tahiti « Les ailes du Fenua » qui réunit plus de 70 passionnés. L’association donne littéralement des ailes à certains jeunes des quartiers de Faa’a en proposant des vols  découvertes gratuits. Hommes de Polynésie a rencontré Dany, aussi propriétaire de Patachou Tahiti, sur le tarmac de l’aéroport.

Partager la passion de voler dans les airs

Dany est un homme actif. Patron de Patachou, président de l’association promenade de Nice (Fare Tony), Vice-président de l’association Papeete Centre-ville, il est aussi vice-président de l’aéroclub UTA ADF « Les ailes du Fenua ». Depuis ses 26 ans où il découvre la joie de voler au club « les ailerons » d’Enghien-Moisselles en France, Dany ne perd jamais une occasion de prendre son envol. Aujourd’hui, il totalise plus de 400 heures de vol et se démène au sein de l’aéroclub pour partager sa passion au plus grand nombre.

« L’aéroclub est une association qui rassemble les passionnés. Notre objectif est de partager notre passion et n’a aucun but lucratif… Nous proposons même parfois des vols gratuits à des jeunes issus de quartiers défavorisés. Ils ont des étoiles dans les yeux quand ils voient le lagon et leur quartier vus d’en haut. On sent que ça peut faire naître des vocations aussi ! »

L’association possède cinq avions que se partagent les membres de l’association, dont des Cessna, de marque américaine et réputés solides donc adaptés à la formation de nouveaux pilotes qui ne parviennent pas encore à « faire des kiss » à la piste en atterrissant (l’atterrissage parfait selon les mots de Dany où l’avion embrasse la piste tout en douceur et sans à-coups).

« Afin de partager notre passion, on propose des vols découvertes, des vols d’initiations et des formations au pilotage pour préparer le PPL (Licence de Pilote Privé). Nos trois instructeurs sont entièrement bénévoles ! Pour ceux qui sont motivés, au bout de 15 heures, on peut voler seul, c’est le « lâcher solo ». Puis, il faut au minimum 45h de vol pour passer son brevet de pilotage où l’on apprend tout le nécessaire pour naviguer en toute sécurité. »

Dany insiste sur l’aspect de la sécurité, il est important de mettre en place une routine de procédures, « les checks », qu’on répète à chaque fois pour ne rien oublier même si on connaît la liste par cœur. 

« En aviation, c’est très important de faire les choses de façon carrée. Et aussi de savoir renoncer si on est dans un mauvais jour. Il faut avoir l’esprit libre, être complètement concentré dans ce que l’on fait. Cela ne nous empêche pas de profiter des merveilles du paysage. Mon île préférée est Maupiti, vue du ciel, c’est magnifique. »

Pour être pilote, il faut rester humble

Dany insiste sur le fait que l’aviation est une activité plus accessible qu’on ne le croit, qui n’est pas seulement réservée à une élite argentée. Surtout, il souligne l’humilité des pilotes qui doivent en permanence savoir lire et s’adapter aux éléments naturels.

« Être membre de l’aéroclub permet d’avoir accès aux avions. Aussi, on discute beaucoup entre nous, on se fait même des aéro-déj avec des vols sur Moorea pour aller déjeuner avant de revenir à Tahiti. On est vraiment ouvert, aux femmes notamment. Récemment, Fiona, une jeune aviatrice du club est partie en métropole pour devenir pilote de ligne. L’aéroclub peut être une rampe de lancement vers une carrière de pilote pro ! »

Outre ses escapades polynésiennes qui l’ont mené jusqu’aux Marquises et ses pistes d’atterrissage ardues, Dany se souvient d’un voyage inoubliable en Afrique subsaharienne avec une dizaine d’amis pilote à bord d’un Cessna 180.

« C’est un milieu vraiment ouvert, je me faisais des idées avant de voler. On y rencontre des gens passionnants et accueillants. Ici, on compte accroître nos actions « caritatives » en invitant de plus en plus de jeunes défavorisés afin de partager notre passion. Et notamment les jeunes et les moins jeunes ont toute leur place dans notre asso, sachez qu’on peut obtenir son permis avion à 17 ans avant d’obtenir son permis voiture ! A bon entendeur. »

L’aéroclub refait son logo en collaboration avec Le concept Vik’Ura & Co, une démarche d’entrepreneuriat d’économie sociale et solidaire en partenariat avec trois associations…

« Le concept Vik’Ura est vraiment sur la même longueur d’onde que les valeurs de l’aéroclub. On tenait à leur faire un petit clin d’œil en choisissant la perruche polynésienne pour l’intégrer à notre logo. »

En dehors du cockpit, Dany se consacre à son activité à Patachou Restaurant Boulangerie Pâtisserie Traiteur.

« Après des années dans la grande distribution, cela fait 7 mois que j’ai repris Patachou avec l’intention de faire prendre un nouvel envol à l’entreprise. Notre objectif est de développer nos activités, notamment le traiteur avec des possibilités de livraison. Sur terre comme dans les airs, j’essaie de toujours aller plus haut ! »

Plus d'informations

Sur la page Facebook Tahiti Aéroclub UTA – Les ailes du fenua

Prix du vol découverte (jusqu’à 3 pers.) sur Cessna 172 : 15 500 xpf
Prix du vol d’initiation (1 pers.) sur Cessna 150 : 11 250 xpf
Prix de l’heure de vol du Cessna 172 : 20970 xpf
Prix de l’heure de vol du Cessna 150 : 15 000 xpf
Prix de l’heure de vol du PA 28 pas variable train rentrant 25 200 xpf
En solo ou en double commande c’est le même prix !

G. C.
Rédacteur web

© Photos : G. C., Dany Dana

Facebook
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer