Site de Femmes de Polynésie Hommes de Polynésie

Je passe
d'un site à l'autre

  • Thierry, sculpteur municipal de Hiva oa : le doigté de la matière
    Thierry, sculpteur municipal de Hiva oa : le doigté de la matière

Art & Culture

Steeve Reea, la passion du chant !

Steeve Reea, la passion du chant !

Publié le 31 juillet 2018

Dans la série des hommes qui décident de donner un coup de pied dans la fourmilière de leur quotidien, voici l’histoire de Steeve, un enseignant, qui raconte à Hommes de Polynésie son parcours qui le conduit aujourd’hui à vivre sa passion : la chanson. 

« Je fais un break dans ma carrière d’enseignant pour tenter une aventure dans ma passion : la chanson. »

Steeve REEA est un professeur des écoles heureux qui, arrivé à la moitié de sa carrière professionnelle, fait une sorte de bilan de mi-parcours.

Absolument pas lassé par son métier, il décide pourtant de faire une pause, de se mettre en disponibilité comme on dit, pour tenter une aventure qui lui tient à cœur, (on serait même tenté d’écrire « à chœur » pour faire un jeu de mots…) : ouvrir son école de chant, Tahiti Choir School. Comment en est-il arrivé là ?

« Rien ne me prédestinait à chanter, seul ou dans une chorale. »

La chanson, une histoire de coup de foudre

Né à Nouméa, où il a passé ses huit premières années, il fait partie d’une famille où il n’y a aucun musicien. Son père, originaire de Bora Bora, travaillait dans le secteur du nickel, et ce sont les évènements dramatiques que l’on connait qui ont poussé la famille de Steeve à quitter la Calédonie pour rentrer au fenua.

« Je chantais, seul, en pensant à mes idoles, mes modèles. »

Enfant et adolescent, il adore chanter, et voue une admiration sans bornes à des artistes « à voix » comme Céline Dion ou Michael Bolton. Naturellement, il fredonne… et on finit par lui répéter qu’il chante juste et qu’il a une belle voix.

Des amis lui proposent de participer à une chorale religieuse adventiste. Bien que ne pratiquant pas cette religion, il s’intègre au groupe et c’est la révélation : il n’est plus seul à chanter, et découvre la synergie entre chaque choriste et la puissance d’un morceau interprété à plusieurs.

« Le chant collectif dans une chorale a été une révélation. »

Professeur des écoles de métier, il devient professeur de chant

Professionnellement, il suit ses copains de l’époque sans grande conviction. Comme eux, il s’inscrit au concours d’entrée de l’école normale. Et contre toute attente, il est le seul de la petite bande à décrocher son diplôme, devenant instituteur au bout des trois années de formation. Parallèlement, il continue de chanter et rejoint en 2007 une troupe de ori tahiti amateur : Nohoarii, avec qui il fait deux Heiva.

« Chanter dans une troupe de ori tahiti a été un nouveau défi. »

Dès lors, tout s’enchaîne, deux années avec la chorale de Charles Atger, puis en 2011 son amie Tiare Trompette lui propose de chanter pour Hei Tahiti où il prend finalement la direction du chœur de la troupe à l’occasion de deux Heiva.

L’an passé, c’est l’aventure Disney, où, au terme d’un casting confidentiel, il est retenu pour faire la voix chantée tahitienne du personnage de Maui. Le film, Moana (Vaiana), se décline en version locale pour être distribué dans les écoles du fenua à des fins pédagogiques.

Et c’est un autre film qui agit comme un déclic : « The greatest showman », dans lequel Hugh Jackman crée par passion le fameux cirque Barnum. Steeve en est sûr, il veut son école de chant.

« Monter ma propre école de chant c’est un rêve que je réalise aujourd’hui. »

Une nouvelle vie dédiée à la chanson

Cet homme modeste, voire même timide, n’a pas la prétention de donner des techniques de chant. Pour lui, la musique est avant tout un partage, et il veut pousser ses futurs élèves à oser se produire sur une scène, à s’inscrire dans une chorale pour sentir cette émulation.

L’école, située à Arue, est ouverte à tous de 7 à 77 ans proposera de l’enseignement de polyphonie vocale et de l’expression scénique.

« Tout le monde peut chanter, je veux transmettre ma passion. »

Steeve précise que l’apprentissage du chant se fait de façon naturelle dans les familles polynésiennes, et que lui-même, n’ayant jamais pris de cours de chant et ne connaissant pas le solfège, veut juste aider à susciter des vocations, à booster des passions enfouies, dans cet esprit généreux de partage. Sa belle voix et ses interprétations convaincantes seront sa plus belle vitrine.

« La musique et la chanson c’est avant tout le partage. »

Plus d'informations

Sur la page Facebook Tahiti Choir School
Coordonnées sur Zuckoo.pf : Tahiti Choir School

Laurent Lachiver
Rédacteur web

© Photos : Laurent Lachiver, Steeve Reea

Partagez Maintenant !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer